Pied appareil photo

Écrit par les experts Ooreka

Les pieds d'appareil photo sont des accessoires comme les flashs, les télécommandes ou encore les filtres. Ils permettent de renforcer la stabilité du boîtier et de l'objectif au moment de la prise de vue.

3 types de pied d'appareil photo

Il existe 3 principaux types de pied d'appareil photo :

  • Les trépieds servent à stabiliser et à surélever les appareils photo.
    • Ce sont des supports à trois pieds sur lesquels repose une tête (parfois équipée d'une crémaillère pour réaliser des photos au ras du sol).
    • Sur cette tête est fixée une rotule, qui accueille à son tour l'appareil photo.
  • Les monopodes :
    • Ils servent surtout d'appui pour la prise de vue.
    • Ils sont plus maniables que les trépieds, mais ne permettent pas de réaliser des poses longues dans la mesure où le photographe doit toujours les tenir.
  • Les alternatives : certains pieds flexibles sont commercialisés depuis quelques années. Ils se fixent sur tous types de supports et restent relativement stables. Toutefois, ils n'apportent évidemment pas les garanties de trépieds et monopodes haut de gamme.

Important : sur un pied d'appareil photo, la rotule est aussi importante que la stabilité du matériel. C'est elle qui permet de déplacer l'appareil sur différents axes. Certaines rotules sont conçues pour utiliser la fonction vidéo de l'appareil tandis que d'autres permettent par exemple de réaliser les clichés nécessaires au montage d'une visite virtuelle.

Appareil photo : comment choisir votre pied ?

La meilleure façon pour choisir un pied photo est d'essayer différents modèles. Pour cela, Internet est à bannir. Il faut préférer les boutiques de proximité qui parfois peuvent prêter le matériel le temps d'un essai.

Toutefois dans ces magasins, le choix est moins grand et les prix plus élevés que sur la toile.

  • Le matériau : le carbone est plus léger, mais plus cher que d'autres métaux, comme l'aluminium. Les pieds en plastique sont plutôt à éviter tant la stabilité qu'ils apportent est symbolique.
  • La stabilité : c'est un critère primordial, mais il est lié au poids : l'essentiel est de trouver un compromis entre un pied suffisamment stable et pas trop lourd.
  • La praticité : les crémaillères permettent de placer le boîtier dans toutes les positions. Par ailleurs, il est important d'avoir un matériel facile à manipuler, avec des vis souples et sûres et des mécanismes qui coulissent bien.
  • Le plateau rapide : il est préférable de disposer d'un plateau rapide vissé sous l'appareil et que l'on peut rapidement clipser sur le pied au moment de la prise de vue.
  • La pratique de la photo : on ne prend pas le même pied pour partir en randonnée ou pour faire des portraits en studio.
  • La taille : mesurer 1,90 m et devoir se plier en deux pour prendre une photo peut devenir très fatigant...

Prix d'un pied d'appareil photo

Les pieds les moins chers coûtent à peine une vingtaine d'euros tandis que les modèles haut de gamme oscillent entre 800 et 1 500 €.


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !